Après avoir fait des études en histoire de l’art en khâgne-hypokhâgne à Strasbourg puis à la Sorbonne-Paris IV, Léa Bosshard se forme à la gestion de projets culturels internationaux à l’Institut d’études européennes et poursuit des études de recherche en danse à l’université Paris 8. Elle se spécialise alors sur les liens entre danse et musée ainsi que sur les poétiques de rétrospectives chorégraphiques. En 2013, elle est co-commissaire de l’exposition-évènement Cüpli qui réuni de jeunes artistes issus des arts visuels et des arts chorégraphiques à Genève et à Paris, elle travaille également avec le chorégraphe Yaïr Barelli et au far° festival des arts vivants à Nyon (Suisse). Depuis juin 2014, Léa Bosshard collabore avec le chorégraphe Rémy Héritier sur la recherche et le développement des activités de la compagnie GBOD!. Dans ce cadre, elle a notamment analysé les archives (cahiers des créations, vidéos, dossiers de présentation, presse etc) dont elle a tiré un glossaire. Celui-ci est devenu un appui central pour creuser au fil d’entretiens les enjeux, les références et les processus à l’oeuvre dans l’écriture chorégraphique de Rémy Héritier. Elle poursuit en parallèle ses recherches en danse sur l’humour formel et sur les poétiques de la citation.