Partager

 
 
 
 

 

Jack Cox, Jen Brodie, Olivia Fairweather - The Bureau of Translation, 2019 Black Box Teater, Oslo - © Olivia Fairweather

 

Pratiques de traductrice : rencontre avec Olivia Fairweather

Mercredi 7 décembre, 19h
Aux Laboratoires d'Aubervilliers

  

Depuis 2010 la chorégraphe Mette Edvardsen propose à des personnes volontaires d’apprendre par cœur un livre de leur choix et de le réciter en tête à tête à des lecteurs et lectrices. De ce projet, intitulé Le temps s’est endormi dans le soleil de l'après-midi, est née une bibliothèque de « livres vivants », lesquels comptent aujourd'hui près de vingt langues différentes. 

La plupart de ces personnes ont choisi d’apprendre par cœur un ouvrage dans leur langue maternelle ou, un peu moins fréquemment, dans leur langue d’adoption. Voire, pour un cas exceptionnel, dans une langue qui leur était totalement étrangère. Certains « livres vivants » ont mémorisé des textes originaux, d'autres des traductions. Tout cela a nourri le projet d’expériences et de riches discussions à propos de ce grand sujet littéraire qu’est la traduction : un autre acte de lecture et d'écriture, au plus près des mots. À présent, la résidence longue de Mette Edvardsen aux Laboratoires d’Aubervilliers permet d’ouvrir et d’étendre plus amplement ces questions.

Olivia Fairweather, invitée en 2019 à écrire un texte dans l’ouvrage Time has fallen asleep in the afternoon sunshine. – A book on reading, writing, memory and forgetting in a library of living books, mettait en parallèle ce que les « livres vivants » font et les processus de traduction. Dans cette nouvelle rencontre avec le projet, elle propose de partager sa pratique de traductrice et les interrogations qui gravitent autour. Elle repense alors avec nous sa propre proposition de « traduction indifférente » : une attitude détachée, collaborative, mettant de côté les postures d’experts et favorisant l’auto-correction.

 

................................................................

 

Informations pratiques

Mercredi 7 décembre, 19h
Aux Laboratoires d'Aubervilliers
Entrée libre sur réservation

Durée : 1h30
En anglais, traduit en français

 

................................................................

 

Olivia Fairweather est productrice, éditrice et traductrice. Ses traductions sont parues dans l’ouvrage Mondialité (éditions Skira, 2017), la revue Afterall issue du centre de recherche éponyme et la revue féministe Radical Philosophy. En 2019, elle a édité un volume sur l'œuvre d’Asad Raza Root sequence. Mother Tongue (éditions Buchhandlung Walther König, 2019). Elle travaille avec cet artiste visuel depuis 2017, co-produisant entre autres les documentaires Minor History (2019) et Ge (2020). Très récemment, elle a co-dirigé et édité la publication de This language that is every stone: Édouard Glissant & the Australian Archipelago (König, 2022, édité par Olivia Fairweather, Liz Nowell, Hans Ulrich Obrist, Asad Raza et Warraba Weatherall).

 

................................................................

 

Une invitation dans le cadre de la résidence de Mette Edvardsen aux Laboratoires

 

 

ARF

Visuel : Jack Cox, Jen Brodie, Olivia Fairweather - The Bureau of Translation, 2019 - Black Box Teater, Oslo - © Olivia Fairweather