illegal_cinema #82
Lundi 26 Mars 2012, 18h00 » 20h00

illegal_cinema #82

 Lundi 26 mars, à 20h:

 

La séance sera proposée et animée par Pierre Vialle, commissaire d'expositions. Il présentera une sélection de films autour de la représentation de la bibliothèque au cinéma.

 

bilbiotheques
La Bibliothèque, la nuit, J. Vieira Torres. Tous droits réservés.

 

"Les Bibliothèques", présentation par Pierre Vialle:
Pour autant que nous puissions en juger le cinéma s'intéresse peu aux bibliothèques. C'est même un fait surprenant qu'un art si vorace, qui a tant absorbé, repris, et détourné tous azimuts les sujets et les motifs les plus divers, ne goûte aux thèmes de la Bibliothèque et du Livre qu'avec parcimonie. Du reste, lors des rares exceptions seuls l'extra-ordinaire de la bibliothèque (vandalisme, incendies) et les (par)anormalités de la bibliothèque (ex : chasse aux fantômes s'y déroulant, ou bibliothèque devenant un lieu de rencontre entre anges) semblent avoir voix au chapitre (dans un mouvement d'ailleurs semblable à celui de la littérature où l'on ne compte plus les bibliothèques labyrinthiques et/ou infinies, voire immergées à 20 000 lieues sous les mers, etc.). Doit-on dès lors en conclure que l'ordinaire de la bibliothèque n'est pas cinégénique ? Ou bien ce manque signale-t-il au contraire une incuriosité localisée du cinéma ?

C'est à cette question que nous tenterons de répondre lors de cette quatre-vingt-deuxième séance d'illegal_cinema intitulée "Les Bibliothèques", et à l'occasion de laquelle nous projetterons les films Toute la mémoire du monde d'Alain Resnais, et La Bibliothèque, la nuit, de João Vieira Torres. Mais formulons déjà une première remarque : il serait sans doute réducteur de ramener l'ordinaire de la bibliothèque (privée ou publique) aux seuls aspects, plus ou moins triviaux, de classement, ménage, rangement, catalogage, et autres activités d'administration. La bibliothèque n'est-elle pas aussi rêves, rêveries, et voyages ?

Et puis même sans cela, l'administration d'une bibliothèque de cent mille volumes n'est-ce pas déjà extraordinaire ?

 

Films projetés (durée totale 39min):

Toute la mémoire du monde, d'Alain Resnais (France, 1956, 21 min)
Une visite guidée de la Bibliothèque nationale du temps où elle occupait encore le quadrilatère Richelieu, son site historique. Description du système de classement, de rangement et de protection des ouvrages, parcours des bâtiments et aperçu des collections.

La Bibliothèque, la nuit, de João Vieira Torres (France, Brésil, 2011, 18 min)
La nuit d’insomnie d’un vieil homme dans sa vaste bibliothèque, un endroit insondable, non seulement par sa taille, mais parce qu’elle est l’extension d’un être humain, celui qui l’a créée.

 

Une fois n'est pas coutume nous suggerons aux spectateurs de préparer la séance. Ce document en accès libre pourra être consulté à cet effet : http://www.234523.com/Documenter%20un%20amatorat%201.pdf

Remerciements de Pierre Vialle: Jean-Noël Escande, Les Films du Jeudi, Le Fresnoy, Tiffany Jayawardene, Les Laboratoires d'Aubervilliers, Jean-Claude Moineau, João Vieira Torres, Luca Wyss.

 

--------------
Entrée libre

Accueil du public dès 19h30, bar et restauration légère.