illegal_cinema #94
Lundi 25 Juin 2012, 18h00 » 21h00

illegal_cinema #94

 

Lundi 25 juin, à 20h:

La séance a été proposée et animée par Catherine Gil Alcala, écrivaine. Elle a proposé une discussion autour de la dissidence politique en s'appuyant sur le film Que faire? de Pierre Merejkowsky.

 

faire
Pierre Merejkowsky, D.R.

 

A propos du film « Que faire »
par Catherine Gil Alcala, le 11 mai 2012

Dérive à contre-courant ... Pierre Merejkowsky ... Pire que la fièvre de la mère, je cause à qui ?
Il parle, ça parle en lui incessamment ... Il est fou, comme tout le monde! Il veut changer le monde! L'ambivalence et la culpabilité d'un fils de bourgeois communiste qui va prêcher dans les déserts Sibériens.
Il veut retourner à l'origine, la neige comme une page blanche, effacer l'histoire, écrire sa propre histoire, fiction frictionnelle... Il se heurte aux acteurs qui l'accusent d'être narcissique, sûrement, il résiste au fait de n'exister qu'en tant que projection de sa fiction et se cogne à ses limites. La frontière entre le film et la réalité bouge comme un état mental, comme si le film était la vie et comme si on pouvait à loisir y entrer et en sortir. Entre repliement sur soi et élan vers « l'Autre », il veut retourner vers les Narodnikis avant les dérives du Stalinisme, la perversion des systèmes de bonnes intentions. A la fin du film, il dit : « merde j'ai glissé... » presque imperceptible au milieu d'un remâchement illuminé: « J'irai vers le grand nord, j'irai vers le grand nord ... ». Ce qui apparait comme un effet comique pourrait être aussi bien une synthèse du procédé filmique, « le glissement » des pensées non-filtrées avec le film comme cadre analytique; et ce qui ne pouvait ne pas arriver, le glissement hors-sujet du sujet et genre impossible de la fiction documentaire à l'intérieur de la tête d'un homme.

Film projeté:
Que faire? de Pierre Merejkowsky, France, 2009, 110min

 

---
Entrée libre

Accueil du public dès 19h30, bar et restauration légère.