"Ne travaillez jamais!" #4
Mardi 14 Janvier 2014, 19h00 » 21h00
  • atelier
  • lecture

"Ne travaillez jamais!" #4

Mardi 14 janvier 2014, 19h


ne travaillez jamais!

"Ne travaillez jamais!" #4:
autour de L’art interventionniste entre réforme et révolution: l’Internationale situationniste, l’Artist Placement Group, l’Art Workers'Coalition de Mikkel Bolt Rasmussen (professeur en art et cultural studies, Université de Copenhague). Première publication sur www.theoriecritique.com, «Le choix du petit», Printemps 2010.
Avec le texte de Mikkel Bolt Rasmussen, qui retrace l’histoire de trois regroupements d’artistes actifs dans les années 60 et 70, nous enrichirons notre approche de la thématique «art et travail» en l’axant sur les modes d’actions élaborés par des artistes face au milieu de l’art (les institutions, le marché…) afin de le transformer ou de le détruire, pour les plus radicaux.
Le mouvement Situationniste d’abord qui, luttant contre «la société du spectacle», érigea l’artiste comme critique de l’ordre établi. L’Artist Placement Group, ensuite, imagina l’artiste non plus comme fabricateur d’objets mais s’engageant dans des entreprises en dehors du champ de l’art, afin de créer de nouvelles situations et de nouveaux rapports à la production et au travail de manière plus général. Et enfin l’Art Workers'Coalition, sous la forme d’un syndicat d’artistes, repensa la session de l’œuvre d’art à l’heure de sa dématérialisation et prôna l’autonomie de l’artiste face aux musées et aux galeristes. Au delà de la découverte et de l'enrichissement de notre connaissance de ces trois groupes, cette approche historique nous permettra de mettre en perspective la place et la forme de l’action politique lorsqu'elle est menée par des artistes à notre époque.

Pour recevoir le texte, contactez Clara Gensburger: c.gensburger@leslaboratoires.org


"Ne travaillez jamais!", un atelier de lecture et de discussion ouvert à tous! En attendant le Printemps des Laboratoires #2 (mai 2014), qui se penchera sur la thématique "art et travail", nous vous proposons de venir constituer un groupe de lecteurs qui puissent échanger et s’emparer des enjeux soulevés par cette riche problématique, au gré de séances mensuelles et avec l'appui d’un corpus de textes et d’autres matériaux de réflexion de notre choix - textes, objets, films, documents, etc. Nous pourrons débattre, entre autres, du choix que font certains artistes d’orienter leur pratique vers un travail immatériel, un traitement de l’information et un investissement des réseaux sociaux. Nous serons aussi amenés à considérer la question de la rémunération et ce qu’elle implique, examiner le cas spécifique des syndicats d’artistes, étudier la place de l’artiste, allant de l’appartenance à un système capitaliste semi-féodalisé à une position opprimée et marginale.

Les rendez-vous ont lieu tous les 2ème mardi du mois. Cet atelier de lecture est gratuit et ouvert à tous: aucune connaissance préalable n’est requise, seulement le désir de lire et de participer aux discussions!