Running Commentary #1
Dimanche 11 Avril 2010, 15h00 » 17h00

Running Commentary #1

Montage for Three et Not About Everything de Daniel Linehan
Daniel Linehan est un jeune danseur et chorégraphe originaire de Seattle installé aujourd’hui à Bruxelles, après avoir travaillé à New York. (...)
Le premier spectacle est à proprement parler une « chorégraphie d’images ». Deux danseurs donnent corps aux images qui sont projetées et réussissent à réanimer les figures statiques dans un dialogue très fertile.
Le second spectacle est un solo captivant et amusant, interprété par Daniel Linehan, qui emprunte, cette fois-ci, à la poésie sonore et aux rites des derviches tourneurs. Pendant que le jeune homme n’en finit plus de tourner sur lui-même sur les trente-cinq minutes que dure le spectacle, sa voix proférée en direct se mixe à un enregistrement des mêmes mots diffusés par haut-parleurs. Seul au centre du public, Daniel Linehan nous assure de tout ce dont sa performance n’est pas le sujet : « Il ne s’agit ni de thérapie, ni de désespoir, ni d’endurance, ni de Martha Graham, ni de capitalisme… ». Des mots, des idées, qui deviennent en un instant et par ce simple effet d’énonciation, le sujet de nos préoccupations. Arrivé au terme de sa danse, Daniel Linehan défait les quelques bandes de tissus qui lui servent de cadre et, fort de sa démonstration, salue le public. Dans son art, il s’agit bien de parler du monde mais sans en avoir l’air. Un petit tour et puis s’en va.
Aude Lavigne

Commentateurs:
Elisabeth Lebovici (critique d'art)
Noé Soulier (chorégraphe)
Daniel Linehan, en conversation avec Bojana Cvejić