Running Commentary #4 & #5
Dimanche 21 Novembre 2010, 15h00 » 19h00

Running Commentary #4 & #5

Running Commentary #4 (16h)

Giant City de Mette Ingvartsen. Jouée du 18 au 20 novembre au Théâtre de la Cité Internationale, à l'occasion du Festival d'Automne à Paris.
Commentateurs : Ivana Müller, Bojana Cvejic and Mette Ingvartsen

"Dans Giant City, la sensibilité à l’environnement est maximale. C’est même le sujet de la pièce. Huit danseurs évoluent dans un monde urbain. Ils cherchent le moyen d’intégrer tout le flux mouvant de la ville qui les entoure dans leur vocabulaire gestuel. On pourrait dire qu’ils ne sont pas seulement des corps, mais des arrondissements à eux-seuls, des points de passage traversés vite ou lentement par des gestes éphémères. Des espèces d’espaces très particuliers. C’est donc une danse atmosphérique et conceptuelle à la fois, où, avec l’aide du sound designer   Gérald Kurdian, Mette Ingvarsten reproduit les flux complexes d’une ville qui s’éveille et s’agite." (texte publié sur le site du Théâtre de la Cité Internationale)

Running Commentary #5 (18h)

Shichimi Togarashi de Juan Dominguez. Jouée du 18 au 20 novembre à la Ménagerie de Verre, dans le cadre du festival des Inaccoutumés.
Commentateurs : Grégory Castéra, Joris Lacoste, Bojana Cvejic and Juan Dominguez

“Nous sommes partis de deux volontés qui interagissent, au fil du temps de la représentation, proposant aux spectateurs une méthodologie de construction visible qui leur permette d’observer comment nous nous comportons à l’intérieur de nos propres fantasmes”. Juan Dominguez & Amalia Fernandez