• Mercredi 3 octobre, 20h

    "Je le lisais. Je connaissais un bonheur incolore dans ce dépouillement. Une guérison. Je le lisais. Je trouvais un amour dans ce dépouillement. Une protection. Aussi j’étais un homme pas mâle. Pour une jeune femme. J’allais voir les chambres de son imaginaire. De retour j’agrafais sa photo sur le mur de la mienne. Les chemins de campagne en marche avec ses mots. Qui désignaient fleurs blanches et cailloux. J’avais une mère. Pas de fenêtre. Une trop décente mère. Pas de fenêtre âpre sur le vrai. Le carnet de moleskine. Sa matière sainte. Chaste. Blanche. Sa peau noire de simulacre était à lui. Comme une chose qui ne s’achète pas."


    © Ouidade Soussi-Chiadmi

    Dans le cadre d'Enfant. Guitare. Rouge, Barbara Manzetti invite tous les quatre mois un ou plusieurs artistes à partager son espace de travail aux Laboratoires d'Aubervilliers. Ils créent ensemble une performance, imaginant une ou plusieurs façons de partager avec le public les textes écrits par Barbara Manzetti. Mercredi 3 octobre, elle invite Marian del Valle et Tanguy Nédélec à la rejoindre.

    Marian del Valle est danseuse et chorégraphe. Elle fait actuellement un doctorat en art (danse) à l'Université de Nice Sophia Antipolis, au sein du laboratoire R.I.T.M. Sa thèse, dirigée par Marina Nordera et par José A. Sanchez, porte sur l'accompagnement et l'étude de trois processus de recherche. Elle a suivi, en tant qu'artiste et amie, la trajectoire artistique de Barbara Manzetti depuis 1993 et elle l'accompagne aussi en tant que chercheuse depuis 2008. Elle est chercheure associée aux Facultés Universitaires Saint Louis, Bruxelles et ATER Danse à l'Université de Lille 3.
    Elle a écrit dans le Journal des Laboratoires (sept-déc. 2011) un texte sur le travail de Barbara Manzetti: http://www.leslaboratoires.org/article/sur-une-performance-en-forme-de-livre/enfant-guitare-rouge

    Tanguy Nédélec
    : un parcours d’études éclectique entre cinéma, germanistique et sciences sociales l’a finalement mené au théâtre. De 1999 à 2006, parallèlement à un apprentissage comme machiniste accessoiriste puis régisseur de scène à la Comédie Française il concourt au développement d’une friche artistique rennaise, Les Ateliers du Vent. Outre un travail de régie, il collabore également à des productions comme scénographe, au théâtre pour Benoît Sicat, Natascha Rudolf, Luc Jaminet notamment, d’expositions pour Périscopage (les rencontres de BD indépendante de Rennes), ainsi que des festivals organisés par Les Ateliers du Vent. Il participe à la création du collectif L’impossible, l’autre pas, au sein duquel il initie des rencontres biannuelles artistives et festiques. Enfin, il conçoit et réalise dans le cadre d’expositions collectives, des installations-performances comme INRI un mystère d’aujourd’hui, La pommade, Le tardigrade, Vigilance-propreté. Depuis 2008 il assure la régie générale des Laboratoires d’Aubervilliers


    ---------------


    Entrée libre, réservation conseillée à reservation@leslaboratoires.org ou 01 53 56 15 90