• Lundi 22 octobre, à 20h

     

    Cette séance est proposée par Anaïs Leroy, artiste. Elle proposera une discussion autour de la déformation de la performance dans sa documentation en s'appuyant sur plusieurs vidéos d'artistes.

     

     horizon
    Abraham Poincheval et Laurent Tixador, D.R.

     

    Faux mouvement; déployer le document ou circonscrire l’espace de la performance
    Présentation par Anaïs Leroy

    La discussion tournera autour d’une interrogation sur l’espace de l’action restitué par l’image en mouvement, l’espace de l’image creusé par le geste, les similitudes et différences dans la construction du cadre et du hors-champ de la vidéo, la performance et le document d’actions. Comment saisir la performance, documenter le geste mais à l’échelle du paysage, comment induire la démesure par le gros plan? Entrer dans un rapport de gigantisme ou de fourmi, d’espace et de temps bouclé, étiré, condensé, déployé dans l'action. Interroger les limites de l’espace tracé par la performance et le cadrage, ou comment l’action trace les limites de l’image. Confronter la démesure dans l’action performative au hors-champ induit par le cadrage. Envisager l’espace de la performance au regard du dispositif de captation. Entreprendre des actions impossibles, herculéennes ou microscopiques et les circonscrire dans l’image documentaire. Il y a dans la vidéo et la performance un potentiel à la démesure positive ou négative, spatiale et temporelle duquel je suis curieuse de réfléchir avec vous.

     

    Films projetés:
    When Faith Moves Mountains de Francis Alÿs, 2002, Perou, 15min
    Horizon moins vingt de Abraham Poincheval et Laurent Tixador, 2006, Espagne, 20min
    Nellanutella de gelitin, 2001, Italie, 4min

     

    ---
    Entrée libre

    Accueil du public dès 19h30, bar et restauration légère.