• Danse et chorégraphie : Jennifer Lacey
    Dramaturgie : Laurent Golon
    Période de travail : 1er au 8 octobre


    Laurent Golon
    Les dispositifs sonores de Laurent Golon sont l’objet d’une recherche permanente portant sur la mise en espace et la sonorisation des machines. Chaque lieu devient la possibilité de poser un nouveau regard sur ce travail, selon qu’il impose une vision frontale, scénique, ou autorise aussi des parcours libres au sein du dispositif pour une découverte plus intime de chaque machine. Cela permet également de donner chaque fois à l'œuvre une signification ou une portée nouvelle, imposée par les spécificités architecturales et acoustiques, et utilisant le contexte, par le biais de la récupération de matériaux.L'aspect bruitiste et dynamique des dispositifs de Laurent Golon a très rapidement suscité l'intérêt de musiciens (composition ou improvisation), mais aussi de poètes (lectures-performances, installations avec voix enregistrées) et de vidéastes (performances).C'est cette aventure interdisciplinaire que Jennifer Lacey et les Laboratoires d'Aubervilliers lui permettent de poursuivre en passant par le champ du langage chorégraphique. Une évolution qu'il qualifierait de « naturelle », dans un parcours qui s'est toujours appuyé sur ce genre de collaboration et dont les enjeux plastiques majeurs passent par l'exploration du mouvement et la confrontation du vivant et du mécanique.

    Voir aussi
    http://laurent.golon.free.fr/