• Séance proposée et animée par Agnès Jahier, coordinatrice de l'association Ethnoart, qui promeut la diffusion de savoirs ethnologiques et en s’appuyant sur différentes disciplines artistiques (musique, danse, théâtre, photographies, arts plastiques, audiovisuel).

    Foly
    , documentaire réalisé par Sophie Comtet Kouyaté, avec les musiciens Pédro Kouyaté, Toumani Diabaté, Kélétigui Diabaté, Bassékou Kouyaté, Safi Djeli, Madou Sidiki Diabaté (France, 2008, 52 min.)

    Projection suivie d'un concert de Pedro Kouyaté


    Bamako, août 2006

    Pedro Kouyaté, musicien exilé en France, rentre pour un court séjour à Bamako, la ville de son enfance. Pedro porte le nom d'une grande lignée de griots du Mali et a fait son apprentissage auprès de grands maîtres, griots mandingues devenus pour certains des stars internationales. Dans ce film, il nous fait partager l'intimité de leur recherche musicale. Au coin d'une rue, dans la fraîcheur d'un salon, ils jouent et chantent le regard qu'ils portent sur le monde. Un regard empreint de poésie, de sagesse. Au fil des images, les sons et mélodies qu'ils produisent font écho aux bruits de la ville, à ses mouvements. Aux gestes répétitifs des artisans, au souffle du vent dans les arbres, au ballet des voitures. La réalisatrice nous entraîne dans ses explorations sonores et parvient à révéler la puissance poétique des textes et sonorités mandingues qui, aujourd'hui encore, semblent orchestrer la vie des habitants de Bamako.

    Pedro Kouyaté
    Auteur, compositeur, multi-instrumentiste et interprète, Pédro Kouyaté, ex-calebassiste de Boubacar Traoré, diffuse avec son groupe, Mandinka Transe Acoustique, un répertoire inspiré par ses racines mandingues (« bamana » ou bambara), enrichi de sonorités contemporaines (pop) et très percutant. D’origine malienne, Pédro Kouyaté a fait son apprentissage aux percussions en accompagnant Toumani Diabaté et son groupe Symmétric Orchestra lors des soirées/concerts dans leur fameux club Le Hogon à Bamako. En France où il vit actuellement, Pédro fonde son propre groupe, Mandinka Transe Acoustique. Parallèlement à ses concerts et tournées, il intervient à la Cité de la Musique à Paris (France) et continue à accompagner de grands musiciens de jazz ou de musique africaine aux percussions ou à la batterie.

     

    illegal_cinema #21 aux Laboratoires d'Aubervilliers © Photo M. Lericq