• "The Swan song of mexicanism"*

    La séance est proposée par Annabela Tournon, chercheuse spécialisée dans l'histoire contemporaine du Mexique.

    Banquete

    Un Banquete en Tetlapayac est un film-essai sur l’un des plus grands échecs du cinéma du 20ème siècle: Que Viva México! d’Eisenstein (1931). Réalisé entre 1998 et 2000 par Olivier Debroise (1952-2008), historien, critique d’art et écrivain d’origine française basé au Mexique, le film est tourné sur les lieux-mêmes du film d'Eisenstein, dans l’Hacienda de Tetlapayac à une centaine de kilomètres de la ville de México. Debroise y invite une dizaine d’intellectuel(le)s et d’artistes venus du Mexique, des Amériques et d’Europe, à participer à un symposium filmé, sur le modèle du Symposium de La Sarraz en 1929. Le film articule ainsi des passages du symposium-dîner à l’enregistrement de documents d’archives, mis en scène ou commentés, eux-mêmes articulés à des séquences rejouées du film Que Viva México!, librement interprétées par les participants du symposium. Un Banquete en Tetlapayac aborde ainsi l’histoire du film d’Eisenstein et les conditions mystérieuses de son tournage, la question du primitivisme dans l’art et l’impact de ce film pour l’histoire du cinéma mexicain et ses clichés, l’ambiguité sexuelle d’Eisenstein et ses dessins érotiques, pour en quelques sortes amorcer, à partir de ce morceau inachevé de l’histoire du cinéma, une relecture de l'histoire de l’art de la modernité.

    ---------------
    + film projeté
    UN BANQUETE EN TETLAPAYAC d'Olivier Debroise - sous-titré en anglais.
    + date
    lundi 1 juillet, 20h
    + entrée libre
    bar et restauration légère, dès 19h30

    *L'expression est de Cuauhtémoc Medina.