•  

    La séance est proposée et animée par Michèle Soulignac, directrice de Périphérie, et Corinne Bopp, déléguée Générale des Rencontres du cinéma documentaire. Elles seront accompagnées d'Alexandra Mélot, monteuse et réalisatrice.

    L'Exil et le Royaume de Andreï Schtakleff et Jonathan Le Fourn (France – 2008 - 127 min - Couleur)
    Production : Château-Rouge Production - Red Star Cinema
          
    "Il y a l'idée d'un retour, un retour sur les cendres de l'événement, comme envie de venir voir ce qui n'intéresse pas. Le camps de Sangatte détruit, les exilés cachés, la ville de Calais.
    A l'extrême nord de la France, il y aurait une zone limite (...) Tout d'un coup il y aurait un trou dans l'espace-temps. Ici serait visible la cohabitation de l'Etat de droit moderne et les fragments du monde organisé primitivement. Un retour à l'état originel..."

    L’Exil et le Royaume puis L’Ecume des mères (voir séance #25), les deux films que nous avons choisi de présenter, s’affranchissent de certaines conventions narratives, tout en revendiquant fortement leur appartenance au champ du cinéma. Ce sont deux documentaires de création qui tendent vers la fiction par le biais d’une mise en scène construite en partie avec et par les personnages. Tous deux n’hésitent pas à mêler les temporalités, à jouer sur les rebonds de l’histoire qu’elle soit collective ou personnelle et à force d’oser, tous deux nous dérangent dans nos certitudes de spectateurs avertis.
Est-ce ce malaise qui explique pourquoi l’un et l’autre, d’une manière différente, ont du mal à passer la barrière de la programmation et à atteindre non pas le grand public, mais leur public ?

     Michèle Soulignac & Corinne Bopp

    © Photos Jonathan Le Fourn & Andreï Schtakleff