• Mardi 12 novembre 2013, 19h-22h

    ne travaillez jamais

    "Ne travaillez jamais!" #2: autour de l'article Le capitalisme à la sauce artiste d’Anne Querrien, publié dans la revue Multitudes, n°15, hiver 2004.  Pour ce deuxième atelier de lecture, nous vous proposons de nous retrouver autour d’un article écrit dans le contexte du mouvement des intermittents du spectacle en France en 2004 qui dénonçait entre autre une généralisation du travail discontinu. Ce soulèvement a poussé l’auteur à envisager le travail des artistes au regard du livre de Luc Boltanski et Eve Chiapello, Le nouvel esprit du capitalisme. La lecture et l’analyse de cet article nous permettront d’intégrer deux concepts à la réflexion que nous portons au cours de cette année sur les relations entre "art et travail": celui de "la cité par projets", symbolisation presque urbanistique de l’organisation par réseau de la production artistique, et celui de "la critique artiste" prenant racine dans les revendications de Mai 68. Du travailleur se réclamant artiste en Mai 68, à la prédominance actuelle du "projet" dans la plupart des secteurs de productions (qu’ils soient artistiques ou non), Le capitalisme à la sauce artiste offrira un support riche pour la compréhension de notre système économique et social ainsi que des nouvelles conditions de productions artistiques qu’il engendre.
     
    Anne Querrien est sociologue, urbaniste. En Mai 68 elle milite au Mouvement du 22 Mars puis travaille au Cerfi avec Félix Guattari. Elle dirige la rédaction de la revue Les Annales de la Recherche Urbaine. Participe aux comités de rédaction de Multitudes et de Chimères et à diverses associations dont l’AITEC et la CLCV


    "Ne travaillez jamais!", un atelier de lecture et de discussion ouvert à tous! En attendant le Printemps des Laboratoires #2 (mai 2014), qui se penchera sur la thématique "art et travail", nous vous proposons de venir constituer un groupe de lecteurs qui puissent échanger et s’emparer des enjeux soulevés par cette riche problématique, au gré de séances mensuelles et avec l'appui d’un corpus de textes et d’autres matériaux de réflexion de notre choix - textes, objets, films, documents, etc. Nous pourrons débattre, entre autres, du choix que font certains artistes d’orienter leur pratique vers un travail immatériel, un traitement de l’information et un investissement des réseaux sociaux. Nous serons aussi amenés à considérer la question de la rémunération et ce qu’elle implique, examiner le cas spécifique des syndicats d’artistes, étudier la place de l’artiste, allant de l’appartenance à un système capitaliste semi-féodalisé à une position opprimée et marginale.

    Le premier rendez-vous a eu lieu le mardi 15 octobre 2013, à 19h, puis tous les 2ème mardi du mois. Chaque fois, un ou deux textes courts (envoyés par e-mail deux semaines à l’avance) serviront de base à la discussion. Cet atelier de lecture est gratuit et ouvert à tous: aucune connaissance préalable n’est requise, seulement le désir de lire et de participer aux discussions! Afin de recevoir les textes, veuillez contacter par mail Clara Gensburger : c.gensburger@leslaboratoires.org.