traduire mais ...
Vendredi 3 mai 2019, 20h00 » Samedi 4 mai 2019, 01h00

traduire mais ...

 

 

 

Vendredi 3 mai 2019 à 20h

— « traduire mais ... » —

 

avec 

Pascal Poyet, poète, éditeur et traducteur plongé dans la
« traduction mais … » des sonnets de Shakespeare ;

Pascale Murtin accompagnée de Sheila Atala pour quelques chansons en franglish ;

Fabrice Villard pour une traduction des mathématiques en musique, en compagnie de Raphaël Dubert, Emilie Eunjin Kim, Olivier Prenant, Naomi Cohen, Tazio Caputo (élèves de la classe d’improvisation de Philippe Pannier au CRR 93 d’Aubervilliers La Courneuve) ;

Émilie Notéris pour un hommage à How To Suppress Women’s Writing de l’autrice de SF féministe Joanna Russ ;

Madeleine Aktypi, artiste et poète d’origine grecque, pour une proposition de partition du français vers le grec via l'anglais ;

Adeline Rosenstein pour un extrait de traduction ratée et un extrait de traduction foireuse ;

et la présence filmée de Souleymane Baldé, spécialiste de la langue peule et enseignant à l'Inalco ;


une pièce de Kapwani Kiwanga sera également exposée ;

enfin, nous accueillerons Charlotte Imbault et Jean-Baptiste Veyret-Logerias pour le lancement du troisième numéro de la revue Watt.  

 

 

Rendez-vous gratuit, ouvert à qui veut
Réservation indispensable pour la revue à 20h en ligne

Informations au 01 53 56 15 90 

Entrée libre pour le bal à partir de 22h

 

Bal mené par Hey Bony  —  dj aux vibrations Afro-Caribéennes.
Caribéen d’origine basé à Paris, Hey Bony est un DJ, producteur aux influences variées. Sa volonté est de créer avec son public un moment de communion grâce à ses découvertes et à ses coups de coeurs musicaux. Entre Electro et Caribéen, entre Hip Hop et Afrobeats, Hey Bony n'a de cesse de chercher des ponts entre ses différentes influences musicales. 

 

Possibilité de boire et manger sur place. Bar ouvert dès 19h.

 

 

 

 

Vendredi 3 mai 2019, à 20h
Phoenix Atala