• La séance est proposée et animée par Louis-Philippe Onguele, réalisateur.

    Precious, un film de Lee Daniels (USA, 2009, 90min.)


    Crédits photographiques : DR

    On n'est pas nés sous la même étoile (par Louis-Philippe Onguele)

    Precious Jones, une adolescente noire de seize ans, vit à Harlem. Son existence est un cauchemar, rien ne lui a été épargné. Mise enceinte par son père, elle est virée de l'école où elle traînait jusque là sans même avoir réussi à apprendre à lire ou à écrire. Mais elle a la volonté de lutter pour reconquérir sa dignité fortement compromise par une enfance passée dans la violence et la pauvreté. Grâce à une méthode d'apprentissage adaptée, elle va petit à petit maîtriser l'écrit. Mais sa mère, jalouse de sa fille et tombée dans une sorte d'agoraphobie, lui met des bâtons dans les roues.
    Le film donner à penser le problème suivant : comment fait-on pour s'en sortir lorsqu'on a été élévé dans la souffrance ? Lorsque les choses qui ont régi notre vie - dans une réalité qui constituerait un enfer pour une personne lambda - s'avère, pour nous, représenter la norme ? A quoi sert de crier si on ne sait pas dans quelle direction le faire ?
    Push, le roman de Sapphire duquel le film est adapté, est un réquisitoire contre la société américaine contemporaine. L'ouvrage est un témoignage de la vie de ces laissés pour compte et des ghettos où ils habitent. L'auteur s'exprime dans une langue de semi-analphabète qui est celle de son personnage. Du coup, le style est très haché et paraît influencé par le rap, ajoutant une couche de violence au roman. Dans le film, le réalisateur qui, tout en conservant un style documentaire prononcé (camera épaule, zooms, etc.), construit son oeuvre à l'aide de superbes plans et autres transitions qui adoucissent un peu la terrible réalité au centre de cette histoire.

    Séance organisée en partenariat avec l'Office Municipal pour la Jeunesse d'Aubervilliers.