• Séance organisée dans le cadre du cycle Hantologie des colonies.
    Une proposition de Normal, produite et coordonnée par Khiasma.

    Projection animée par Guida Marquès.
    Guida Marquès est chercheuse en Histoire moderne, rattachée au CHAM – Centre d'Histoire d'outre-mer de l'Université Nouvelle de Lisbonne –  spécialiste de l'histoire de la colonisation du Brésil et des problématiques de société multiculturelle.


    photo

    Wendelien van Oldenborgh, Maurits Script, 2006 - stills : courtesy of the artist and Wilfried Lentz Rotterdam


    Maurits Script, 67 min, vostfr, 2006.
    Filmé en live au Musée Mauritshuis de La Haye, Maurits Script met en présence huit personnes jouant spontanément un dialogue à sept voix qui relate, d'après ses écrits, la vie de Johann Maurits van Nassau, gouverneur du Nord-Est du Brésil (1637-1644). Connu pour être l'un des premiers à organiser la société du Nouveau Monde selon des standards modernes, certains de ses écrits ont été sélectionnés par l'artiste en vue de restituer les conflits intérieurs à la société, créée de toutes pièces à l'époque. La cohabitation entre les indiens, les esclaves et les colons pose de nombreuses et nouvelles questions au pouvoir. En redistribuant la communication d'extraits entre plusieurs participants/orateurs et en laissant les visiteurs réguliers du musée entrer dans le champ des caméras qui enregistrent la performance, l'artiste oblige à un constant déplacement des positions à la fois des actants – qui sont aussi spectateurs – et des spectateurs – qui sont aussi potentiellement acteurs. La conversation entre les participants intègre ainsi les réactions des spectateurs qui font lien avec l'actualité des questions débattues dans la société hollandaise contemporaine et font par ailleurs apparaître l'étendue de l'amnésie concernant le passé colonial hollandais.


    Wendelien van Oldenborgh

    Née à Rotterdam (Pays-Bas) en 1962. Vit et travaille à Rotterdam.
    Wendelien van Oldenborgh a étudié au Goldsmith College et à l'École nationale supérieure des Beaux-arts de Paris. Elle a plus tard collaboré à la création du NICC, une initiative d'artistes basée à Anvers. Afin de produire ses projets, elle développe des structures complexes de collaboration et utilise le cinéma comme méthodologie opératoire permettant de mettre en relation et de faire résonner différentes voix. Elle se concentre sur des gestes et des actions mineurs en vue de représenter des conditions sociales plus génériques. Le film sélectionné ici est la troisième installation du projet de l'artiste intitulé A Certain Brazilianness lequel a fait l'objet de multiples présentations en Europe à la Cubitt Gallery (Londres), au Van Abbemuseum (Eindhoven) et au Brésil lors de la Biennale de Sao Paulo, au MAMAM de Recife et à Capacete (Rio). L'artiste a également exposé à la 4ème Biennale Contour de l'Image en Mouvement à Malines en 2009 et en 2010 à la galerie Wilfried Lentz.

     

    Entrée libre.


    en partenariat avec :
    image

    image