• "ENFANT.GUITARE.ROUGE. est un empilement de pages. Rien d'autre. C'est le format que j'ai choisi pour ce projet. C'est ça. La performance. Juste du texte. Entre les points. La phrase est longue. Entre les points. La phrase est courte. Parfois des virgules nous sont accordées. La forme que ça prend. Son apparence. Est aussi du contenu. C'est le moment où notre corps enfin réchauffé reprend le dessus sur la couverture. Dans un minimum de mobilier. Ou le bordel total. Peu de temps à passer ensemble. De toute façon. Dans ces limites j'invite Denis Mariotte et Tanguy Nédélec. C'est une pénombre. Voilà. Cela n'a rien à voir avec l'improvisation. L'endroit où nous retrouvons. Il n'y a aucune colline à ajouter. Aucun cheval. Aucun château à ajouter. Aucune rangée d'arbres." (Barbara Manzetti)

    Enfant. Guitare. Rouge janvier 2012 (Barbara MAnzetti)
    © Barbara Manzetti.

    Dans le cadre d'Enfant. Guitare. Rouge, Barbara Manzetti invite tous les quatre mois un ou plusieurs artistes à partager son espace de travail aux Laboratoires d'Aubervilliers. Ils créent ensemble une performance, imaginant une ou plusieurs façons de partager avec le public les textes écrits par Barbara Manzetti. Jeudi 26 janvier, elle invite Denis Mariotte et Tanguy Nédélec à la rejoindre.

    Denis Mariotte
    Depuis 1990, il collabore avec Maguy Marin sur 14 créations sonores en tout genre: musiques jouées sur scène, bandes électro-accoustique, pièces vocales, dispositifs sonores, films musicaux. Parallèlement, il s’inscrit comme musicien avec  Fred Frith pour les pièces Impur en 1998 et Stick Figures. En temps que compositeur-interprète s’ensuit la participation auprès de plusieurs formations de musiques innovatrices: Chef Menteur, Dans le décor, La Douzaine. En duo, il réalise aux côtés de Maguy Marin la pièce Ça quand même (2004), et aux côtés de Renaud Golo Si on peut dire (2003), De bons moments (2006), Quelqu’un, visiblement (2007), L’homme dans la chambre (2010). Seul, il réalise plusieurs pièces solo incluant un travail musical et corporel dans un dispositif plastique mobile: Suite (2006), Figures: suite et fin (2009), Prises/reprises (2011).

    Tanguy Nédélec
    Un parcours d’études éclectique entre cinéma, germanistique et sciences sociales l’a finalement mené au théâtre. De 1999 à 2006, parallèlement à un apprentissage comme machiniste accessoiriste puis régisseur de scène à la Comédie Française il concourt au développement d’une friche artistique rennaise, Les Ateliers du Vent. Outre un travail de régie, il collabore également à des productions comme scénographe, au théâtre pour Benoît Sicat, Natascha Rudolf, Luc Jaminet notamment, d’expositions pour Périscopage (les rencontres de BD indépendante de Rennes), ainsi que des festivals organisés par Les Ateliers du Vent. Il participe à la création du collectif L’impossible, l’autre pas, au sein duquel il initie des rencontres biannuelles artistives et festiques. Enfin, il conçoit et réalise dans le cadre d’expositions collectives, des installations-performances comme INRI un mystère d’aujourd’hui, La pommade, Le tardigrade, Vigilance-propreté. Depuis 2008 il assure la régie générale des Laboratoires d’Aubervilliers



    Entrée gratuite sur réservation à reservation@leslaboratoires.org ou 01 53 56 15 90