• Toxic, film-installation

    Du 18 au 28 avril aux Laboratoires d'Aubervilliers
    Du lundi au vendredi, 10h-18h, le samedi 14h-18h, fermé le dimanche

    Vernissage mercredi 18 avril, 17h
    Sur réservation à reservation@leslaboratoires.org et au 01 53 56 15 90

    Aux Laboratoires d'Aubervilliers, Toxic est présenté dans le théâtre où a été tourné le film, encore habité de vestiges du décor. Une série de photographies de "pédérastes", queers et travestis fichés par la police dans le Paris de 1872 accompagnera la projection. Alors que Toxic actualise les codes de la photographie anthropométrique pour mieux les infecter à travers la mise en scène outrancière de corps hors-normes, ces images proposent une autre forme de contagion: celle de la pose affectée prise par les criminels et les "déviants" dans les salons de photographes bourgeois, à une époque où le bertillonage* n'avait pas encore réglementé les systèmes de prise de vue dans l'enceinte des commissariats. Ici les corps incarnent un espace de dissidence à l'intérieur du cadre autoritaire imposé par la photographie comme outil de contrôle et de normalisation.

    Toxic, crédit Ouidade Soussi Chiadmi
    Toxic ©Ouidade Soussi Chiadmi

    ---------------

    Entrée libre


    * Le bertillonnage, appelé aussi système Bertillon ou anthropométrie judiciaire, est une technique criminologique mise au point par Alphonse Bertillon en 1879. La technique repose sur l'analyse biométrique (système d'identification à partir de mesures spécifiques) accompagnée de photographies de face et de profil.