• Lundi 05 mars, à 20h:

    La séance a été animée par Caroline Dauchez, gynécologue et réalisatrice de documentaires. Elle a proposé une discussion autour du langage de l'adolescence en banlieue en s'appuyant sur le film Les roses noires d'Hélène Milano.

    roses noires
    Hélène Milano, D.R.


    Présentation par Caroline Dauchez:

    Dans son film, Hélène Milano recueille les témoignages d'adolescentes de 13 à 18 ans, de différentes cités de Seine-Saint-Denis (Saint-Denis, Epinay, Aulnay) et des quartiers Nord de Marseille. A partir du langage parlé dans les cités, elle aborde la question du féminin et du masculin. Ces adolescentes nous racontent leur langue; le langage du quartier. Cette langue, loin d'être une pauvreté de langage, est comme un créole de quartier; elle intègre différents ingrédients issus de leurs langues d'origine pour créer une "pâte" commune, signe clair de leur appartenance au quartier. Mais ce langage véhicule aussi le contrôle social, imposant des règles sexistes aux jeunes filles.

    Hélène Milano installe un réel climat de confiance avec les jeunes filles, parfois très jeunes, qu'elle rencontre. Ce documentaire est souvent drôle mais surtout très intéressant car il montre que si les filles sont contraintes de fait dans leur langage à un parlé identique à celui des garçons, les garçons aussi sont piégés dans des comportements de groupe uniformisés auxquels ils ne peuvent pas non plus déroger. Montrer ce film aux jeunes devrait relever d'une mesure de santé publique!



    Film diffusé:
    Les roses noires d'Hélène Milano (2010, France, 53 min)

     

     

    ---
    Entrée libre
    Accueil du public dès 19h30, bar et restauration légère.