• Lundi 21 mai, à 20h:

    La séance sera proposée et animée par Émilie Poisson, artiste touche-à-tout. Elle proposera une discussion autour du documentaire russe contemporain en s'appuyant sur les films Le jour du pain de Sergey Dvortsevoy et L'Usine de Sergei Loznitsa.

    fabrika
    L'Usine de Sergei Loznitsa, D. R.

    Présentation
    par Émilie Poisson

    A partir de deux documentaires russes contemporains choisis, parmi beaucoup d’autres, pour leur durée, dans la production de Sergueï Dvortsevoy et Sergueï Loznitsa, sera proposé une discussion autour du langage cinématographique dans le cinéma du réel.
    Sergueï Dvortsevoy et Sergueï Loznitsa sont tous deux scénaristes, réalisateurs et monteurs de leurs films. Cette maitrise d’un bout à l’autre de la chaine leur donne une place d’auteur à part entière et leur permet de développer un langage propre aux choix esthétiques forts : Aucune voix off ni commentaire ne viennent parasiter les scènes, des cadres posés, un son en prise directe, un travail de montage minutieux. Tout cela accorde des espaces de liberté, d’imagination et de confiance tant pour les personnes filmées que pour les spectateurs que nous sommes.
    On abordera peut-être la fascination pour la fin de mondes, pour ces auteurs-là et les documentaristes d’une manière plus générale.


    Films projetés (durée totale 84min):
    Le jour du pain (ХЛЕБНЫЙ ДЕНЬ) de Sergueï Dvortsevoy, Russie, 1998, 54min
    "Jikharevo Village n°3, à 80 km de Saint-Pétersbourg est un village fantôme. La fin de la production de la tourbe a mis en marge ses derniers habitants. Au milieu de la neige les travailleurs retraités s’activent une fois par semaine pour ramener au village un wagon et son précieux chargement : la livraison de pain."

    L'Usine
    (ФАБРИКА) de Sergueï Loznitsa, Russie, 2004, 30min
    Des hommes dans une fonderie, des femmes dans une briqueterie, deux univers  d‘un monde industriel en voie de disparition suivi pendant une journée. Un film sans dialogue mais très sonore. Une impression de ces usines russes plus qu’un documentaire réaliste.

     

    --------------
    Entrée libre

    Accueil du public dès 19h30, bar et restauration légère.