Share

 
 
 
 

Set of Ethiopia, acte 2 © CRAC Languedoc Roussillon Sète photo. Marc Domage, 2007

 

Dans les années 1970 l’artiste Guy de Cointet, émigré en Californie, conçoit et écrit des pièces de théâtre qu’il monte dans les galeries d’art. Il y convoque tout l’arsenal de la convention (décor, texte, costumes, acteurs) au service d’un univers coloré, formel, désuet et hautement énigmatique. Dans la lignée directe des pièces de Raymond Roussel, on navigue entre le théâtre de boulevard, l’écriture expérimentale et le spectacle de fin d’année. On voit fanfaronner d’élégantes enquêtrices dans un environnement artificiel et incompréhensible. Le texte est crypté comme une grille de mots fléchés dont la plupart auraient un sens caché. On se prend à penser que le monde est plus mystérieux qu’on ne croit, plus riche encore et complexe.

Ethiopia (1976 - recréation)

Créée en 1976 à Los Angeles, Ethiopia est une pièce singulière pour ses trois actes joués par trois personnages dans trois décors. Présentée à quatre reprises en Californie entre 1976 et 1977, c’est la première fois que la pièce est présentée en Europe, dans une recréation en langue française dirigée par la metteure en scène Anne Freches.

Aujourd’hui conservé au MAMCO de Genève, le décor original du spectacle a été, pour l’occasion, entièrement reconstruit par Philippe Saltel dans les Ateliers des Laboratoires.

La pièce est présentée les 17 et 18 février 2022 aux Laboratoires d’Aubervilliers. En guise d’introduction à Guy de Cointet, elle est précédée du solo emblématique Going to the Market et d’une exposition de travaux graphiques.
Plus d'information

 

 

Visuel : Set of Ethiopia, acte 2 © CRAC Languedoc Roussillon Sète, photo. Marc Domage, 2007