Partager

 
 
 
 

 

Terre Perdue – spectacle
De et avec Judit Dömötör

Jeudi 13 et vendredi 14 octobre, 19h
Aux Laboratoires

 

Se mettre en route. Bouger et faire bouger. Voyager.
Se déplacer.
Déplacer son regard.
Se trouver ailleurs.
Explorer. S'enfuir de.
Changer d'habitat. De pays. Coloniser. Être colonisé. Être déporté.
Se laissé porté par.

 

Terre Perdue est une pièce qui a germé. Elle est présentée dans le jardin des Laboratoires, avant d’être plantée ailleurs. Elle vagabonde entre jardinage et généalogie, migrations et semences, ponctuée de bouillonnements ludiques autour du déplacement, du mouvement, du voyage et de l’immobilité.

Peut-on prendre racine dans le terreau d’une autre culture ? Et peut-on s’y sentir à la maison ? Comment les déplacements d’autrefois affectent-ils notre vie d’aujourd’hui? Et que nous apprend le végétal à ce sujet ?
En fouillant dans mes propres racines, je cherche à planter des questions, à déraciner des doutes, je voyage sur la plante des pieds et au pied des plantes. Ces voyages m’entraînent à travers des paysages qui se dessinent, dans des parcours à l’intérieur de mon corps et sur les sentiers cachés des moments de l’Histoire.

 

................................................................

 

Réservation en ligne

Jeudi 13 octobre, 19h
Vendredi 14 octobre, 19h

Renseignements au 01 53 56 15 90
ou bonjour@leslaboratoires.org

 

À noter : le spectacle se déroule dans le jardin, prévoir des vêtements adaptés.

  

................................................................

 

Création et performance, Judit Dömötör 
Invitée spéciale et complice de travail, Camille Gigot, la Semeuse
Regards extérieurs, Christine Quoiraud et Arnaud Blondel
Dramaturgie, Sally O’Neill
Image, Adriane Emerit
Production, cie Living Matters

Coproduction, les Laboratoires d’Aubervilliers.
Partenaires, Collectif 12, ICI-CCN de Montpellier - Occitanie, ville de Mantes la Jolie.

Je remercie toute l’équipe des Laboratoires, Camille Gigot (la Semeuse) et Christine Quoiraud pour avoir alimentées et partagées mes recherches ; les jardiniers et jardinières des Laboratoires ; Marie-Thérèse, Françoise et Tassadit du jardin d’Oasis ; Marie Chouk du Jardin des Vertus ; Lise Terdjman ; Adriane Emerit ; Kata Balogh et Gina Németh ; et toustes celleux qui ont participé aux ateliers liés à la création.