Août 2017

Lu Ma Me Je Ve Sa Di
 
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28
 
29
 
30
 
31
 
 
 
 
  • Présentation

    LA SEMEUSE / Plateforme de recherche

    À l’origine du projet, l’artiste et architecte Marjetica Potrč, en collaboration avec RozO Architectes a entamé en 2010 une recherche intitulée La Semeuse ou le devenir indigène. A son point de départ, le projet de La Semeuse a été de mettre en relation la biodiversité végétale et la diversité culturelle de la ville d’Aubervilliers. Il s'est par la suite développé sur le principe d'une plateforme d’échanges autour du jardinage et de la sensibilisation du public à la préservation de la biodiversité dans l'espace urbain. Il est actuellement coordonné par Ariane Leblanc qui travaille à tisser des relations entre espaces publics et/ou communs aux albertivillarien(ne)s. Pour l'année 2017/2018, des ateliers seront mis en place afin de trouver et de créer des lieux de passage entre l’humain et la nature en ville. L’objet sera de faire parler le paysage d’Aubervilliers à travers l’usage des végétaux de notre espace quotidien invisible.


  • Documentation filmée des séances / extraits

    Performer la recherche : cinq séances sur Deborah Hay

    Accueillies aux Laboratoires d'Aubervilliers entre les mois de février et mars 2017, les rencontres publiques menées par Laurent Pichaud, sous l’intitulé Performer la recherche : cinq séances sur Deborah Hay, ont notamment permis à l’artiste-chercheur, danseur et chorégraphe de déployer sur le mode de la performance et de la transmission les questions qui structurent sa propre recherche et sa propre démarche d’artiste.


    L’ensemble de ces séances a fait l’objet d’une captation vidéo, dont chaque film est dans sa totalité consultable à la médiathèque du CND. Vous pouvez ici en visionner quelques extraits.

  • A l'occasion de la 5e édition du Printemps des Laboratoires, la traductrice de l’ouvrage, Hélène Collon, l’auteur et acteur Louis Castel, et Pacôme Thiellement, auteur spécialiste de Dick et de culture pop ont été convié à intervenir autour de la publication de L'Exégèse de Philip K. Dick, intégrant ainsi le format des ateliers de lecture. Au cours de deux séances de deux heures, les invités ont autant situer la genèse de la publication de L’Exégèse, son contexte de publication, qu'abordé les questions de passage d’une langue dans une autre et des problématiques qu’elle fait surgir, de la place inédite que ces textes tiennent dans l’œuvre de Dick, mais aussi questionner la dimension gnostique propre au personnage de Philip K. Dick.
    Afin que ceux et celles qui n'ont pu assister à ces deux séances autour de l'auteur de science-fiction puissent écouter ces interventions, les captations sonores réalisées lors des deux séances sont disponibles ci-dessous.

  • Documentation & Archives

    Bibliothèque des Laboratoires

    Depuis leur ouverture en 2001, Les Laboratoires d’Aubervilliers collectent des ouvrages afin de constituer un fonds précis et particulier sur l’art contemporain, constitué à ce jour de près de 3 000 références.
    Attentif au travail d’archivage autour des projets réalisés aux Laboratoires, ils créent une ressource précieuse, témoin de la création de projets artistiques dans le contexte contemporain international.


    La bibliothèque des Laboratoires d’Aubervilliers est accessible de 11h à 17h30 ou sur rendez-vous, le catalogue est consultable depuis le site.


  • Soutenez les Laboratoires d'Aubervilliers

    Devenez ami-e-s des Labos !

    Les Laboratoires d’Aubervilliers appartiennent à ces lieux rares où l’art n’est jamais déconnecté de la réalité culturelle, sociale et politique, un lieu engagé sur le terrain des différences et de la pluralité : un lieu en mouvement perpétuel qui se modèle autour des projets artistiques qu’il défend et accompagne. Lieu de recherche et de création, de ressources et d’expérimentations, il se construit en lien avec son contexte d’implantation (du plus local à l’international), avec ses publics et les artistes.
    Pour pouvoir se développer et prendre de l’ampleur, Les Laboratoires ont besoin de vous : Soutenez ce lieu unique dont vous pouvez vous emparer autant que les artistes le font ! Devenez ami-e-s des Laboratoires et accompagnez les dans le déploiement des projets.