Avril 2015

Lu Ma Me Je Ve Sa Di
 
 
27
 
28
 
29
 
 
 
 
  • Et sait-on jamais, dans une obscurité pareille ?

    Expériences perceptives

    Résidence 2013-2015

    Et sait-on jamais, dans une obscurité pareille ?, projet développé lors de sa première année de résidence aux Laboratoires d'Aubervilliers, s’adresse à un seul spectateur à la fois, reposant sur l’expérience d’un corps immobile plongé dans le noir, mis en mouvement par le toucher et l’espace sonore qui se déploie avec et autour de lui.
    Ce dispositif est activé par Myriam Lefkowitz, accompagnée de Julie Laporte et Jean-Philippe Derail, du 24 au 29 avril 2015, aux Laboratoires.

  • Exposition du 13 mars au 16 mai 2015

    La distance entre V et W

    Résidence 2014-2015 installation Sculpture

    Pour sa première exposition personnelle en France, fruit de sa résidence entamée en octobre 2014, « La distance entre V et W », l'artiste d’origine israélienne et installée à Amsterdam Yael Davids a imaginé une installation qui se saisit de l'espace, convoquant tout à la fois la question des limites territoriales, ses implications, et la charge culturelle et identitaire que des objets véhiculent à travers leur déplacement temporel et géographique.

    Exposition visible du mardi au samedi,
    de 11h à 19h



  • Conférences-Performances

    Le film et son double

    cinéma performance

    Les Laboratoires d’Aubervilliers, en partenariat avec pointligneplan, invitent Érik Bullot à programmer un cycle de conférences-performances autour d’un tournant remarquable que l’on peut observer aujourd’hui, celui du « film performatif », pratique à la croisée de ces deux médiums.

    Mardi 19 mai 2015 à partir de 20h, cette seconde séance réunira Franck Leibovici et Uriel Orlow


  • Morphing Castalia a consisté en une semaine de conférences, d'interviews et de workshop organisés par Glass Bead. Produites en collaboration avec les participants du workshop, chacune de ces interventions vient augmenter le programme de recherche audio de Glass Bead. L'ensemble de ces enregistrements (en anglais) est disponible sur le site des Laboratoires d'Aubervilliers.