Fabrice Reymond est écrivain et artiste. Il a étudié la théologie à l’université de Strasbourg. De 1993 et 1998, il travaille pour France Culture où il réalise des documentaires.

Entre 1999 et 2002, il change de cap et suit le post-diplôme en arts plastiques de l'Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Lyon, puis participe à la programmation de l’espace alternatif Public>. Il y organise notamment plusieurs expositions parmi lesquelles Irma la douce, L’anniversaire de l’art et Jacques Lizène. Puis, son travail est exposé dans Le temps de l’éprouvette à Art3 Valence et au MAC de Lyon, il présente son projet Nescafer au Transpalette de Bourges et à l’Institut Français de Stuttgart, puis Proposition à la Mlis de Villeurbanne.

Dans le prolongement de son exploration de l'espace entre écriture et arts plastiques, il a réalisé de nombreuses lectures augmentées : Ulysse et le petit Poucet pour l'association TRAM, une visite guidée de la villa Arson par Maurice Blanchot et Xénophon, une visite guidée de l'exposition Rideaux/Blind de Marie de Brugerolle à l'IAC de Villeurbanne, Aziyadé ou la voix du lieu avec Charlène Dinhut à la Librairie A Balzac A Rodin, Citrouille-amère avec Stéphane Calais pour les cycles de lectures d'Aziyadé Baudouin Talec. Il faut aussi mentioner ses lectures d'ameublements au Palais de Tokyo dans l'exposition de Thomas Hirschhorn Flamme éternelle et dans le cadre du Festival de l'inattention de Sophie Lapalu à Glassbox.

Il a réalisé plusieurs films programmés par le Festival Hors Pistes au Centre Pompidou : Le jour du retour, La cartographie du voyage et Les lecteurs avec Jacques Bonnaffé et François Nouguiès en 2015, puis Rester dans le noir jusqu'à devenir son paysage avec Loreto Martínez Troncoso en 2017.

Enfin, il faut mentionner ses contributions aux revues Initiales, Dits, Zero4, Artpress, Beaux-Arts Magazine, Supperstition, Boxon, etc. En 2008, il a co-dirigé Art conceptuel. Une entologie aux éditions Mix. Il est par ailleurs l’auteur de Nescafer (DVD) édité aux Laboratoires d’Aubervilliers en 2002, d’Anabase (2009), de Canopée (2012), de L'eau se rappelle la cascade (2015) édité aux éditions Mix, et d'A l'opéra derrière un poteau (2015) chez Post-édition.

http://fabrice.reymond.free.fr/