illegal_cinema #45
Lundi 25 Avril 2011, 18h00 » 20h00

illegal_cinema #45

Avant-première du Festival "Expériences documentaires", organisé du 4 au 11 mai 2011 à Paris.




La séance est proposée et programmée par Katya Peña Olivares, membre de l'association FranceDoc.

Photogramme tiré de "Voladora"

Films projetés :


La Patrona
, de Lizzette Argüello (Mexique, 2009, 5 min)
La Patrona est une petite communauté du Veracruz, au Mexique, où un groupe de femmes offre quotidiennement un peu d’amour, de foi et d’espoir aux migrants en provenance d’Amérique centrale qui traversent le pays dans des wagons de marchandises pour essayer de gagner les Etats-Unis.

Voladora
,
 de Chloé Campero (Mexique, 2008, 10 min)
«Voladora» nous parle de Viviana Guerrero García, «femme oiseau» dans le rituel de danse Zozocolco de Hidalgo, un village proche de Veracruz. Depuis l’âge de 17 ans, elle a réalisé son rêve d’enfance : devenir un des membres de la «danse de vol».

La fièvre des Arènes, de Franck Beyer (France, 2011, 26 min)
Chaque semaine, au coeur de la ville de Mexico, le "Conseil Mondial de Lucha Libre" présente des combats de catch. Pour le public, les catcheurs représentent bien plus que de simples sportifs insolites, ce sont de véritables héros qui enflamment les passions. Admiratrice depuis plus de 40 ans, Guillermina Sarzosa nous fait vivre de l'intérieur sa "fièvre des arènes.

Qu’est ce qu’être une femme au Mexique aujourd’hui ? (par Katya Peña Olivares) 

Parler des femmes mexicaines c'est parler des nuances et des contradictions, d’une conscience et d'une lutte de genre. Mais quelles femmes ? Et dans quel Mexique ? Celles qui ont étudié ? Celles qui sont analphabètes? Celles qui ont grandi pour être filles, épouses et mères ? Celles qui ont émigré ? Celles qui sont restées ? Celles qui se dédient au crime ? Celles qui ont été assassinées ? Celles qui peuvent suivre leur propre chemin ? Celles qui ont grandi dans un environnement conservateur et religieux ? Celles qui n'ont jamais souffert de discrimination ? Celles qui habitent à la campagne ? Celles qui habitent en ville ? Des gamines, des adultes, des vieilles?

Cette question nous oblige à analyser des contextes, des situations et des conditions. Cette programmation est construite autour des femmes qui filment et des femmes filmées.

Cette séance est organisée en partenariat avec l'association .