Le Kung Fu, représentation
Vendredi 21 novembre 2014, 20h
théâtre


Le Kung Fu , une pièce de et par Dieudonné Niangouna

Le Kung Fu retrace le récit de l'enfance de Dieudonné Niangouna dans le Congo des années 70 et 80, époque où le cinéma, alors qu'il faisait défaut sur la place publique, était pour le metteur en scène et auteur congolais un fil conducteur puissant entre son parcours artistique personnel, son histoire familiale et la construction d'une parole habitée par la fiction cinématographique. Des films de Kung Fu et populaires aux films d'auteur, le cinéma fut pour lui matière à se construire une identité, à incarner le verbe dans l'action, jusqu'à la rencontre avec le théâtre. De cette expérience demeure l'urgence de l'écriture que l'auteur revendique comme nécessairement soluble dans le temps - pour un théâtre éphémère donc - la fabrication des images, également furtives, indissociables de la mise en scène et du passage à l'acte, sur scène. Cette urgence autant que la mémoire qu'elle construit, Dieudonné Niangouna l'a mise en partage avec les Albertivillariens qui se sont associés à ce projet en rejouant les scènes de leurs films cultes. Dès lors, ce sont plusieurs récits qui s'entrecroisent, de multiples géographies qui s'entremêlent et la question même de l'identité de chacun qui surgit. 

Le Kung Fu a été créé aux Laboratoires d'Aubervilliers en juin dernier après plusieurs mois en résidence de création et d'écriture aux Laboratoires. Le texte Le Kung Fu a été publié en septembre aux Solitaires intempestifs.


Représentations les 19, 20 et 21 novembre 2014
Entré libre, sur réservation: reservation@leslaboratoires.org et 0153561590


Dieudonné Niangouna (texte, mise en scène et jeu), Laetitia Ajanohun (collaboration artistique), Wolfgang Korwin (vidéo), Nicolas Barrot (régie générale), Laurent Vergnaud (création et régie lumière), Patrick Janvier et Charlotte Humbert (construction décors), Antoine Blesson assisté de Léa Couqueberg (administration, production et diffusion).


Avec (tournage des scènes): François Corbeau, Nemo Gielen, Agnès Hauenstein, Pauline Hurel, ,Stéphane Guez, Aurélie Rames, Franck Poupon, Malek Semaani, Habib François, Nathalie Incorvaïa, Barbara Coffy, Maurice Kaboré, Nourredine Kaddouri, Fanta Kanté, Sabrina, Chantale, Moussokoye, Sabrina Ouhrani, Ilyan Ouhrani, Serge Sapim, Lydia Cupidin, Olivier Nestor, Michèle Sully, Maxime Lemonnier.


Production déléguée : Le Grand Gardon Blanc, Cie Les Bruits de la Rue, les Laboratoires d’Aubervilliers. Coproduction : Künstlerhaus Mousonturm, Francfort. Partenaires financiers : Région Île-de-France dans le cadre des résidences d’écrivain, La Cie Les Bruits de la Rue est soutenue par le Ministère de la Culture et de la Communication -  DRAC Île-de-France.
Pièce créée en résidence aux Laboratoires d’Aubervilliers.

Merci à nos collaborateurs d’Aubervilliers : l’équipe d’animation du quartier Paul Bert, la Fripouille, l’association Lumière.