"Ne travaillez jamais!" #3
Mardi 3 Décembre 2013, 19h00 » 21h00
  • atelier
  • lecture

"Ne travaillez jamais!" #3

Mardi 3 décembre 2013, 19h

ne travaillez jamais!

"Ne travaillez jamais!" #3:
autour du texte "The paradox of art and work: an irritating note" de Lars Bang Larsen (en anglais), publié dans Work, Work, Work, A Reader on Art and Labour, ed: Sternberg Press, 2012. Lors de ce troisième atelier de lecture, nous nous poserons la question difficile mais fondamentale: "l’art est-il un travail?". En développant ainsi: "A: l’art est un travail" / "B: l’art n’est pas un travail", l'auteur ne joue pas le jeu classique de la thèse/antithèse, mais démontre bien l’ampleur du paradoxe qui, dès qu’il semble résolu, ne fait que ressurgir. Et c’est dans le processus-même de définition de l’art et du travail que le paradoxe réside. En s’appuyant sur la phrase de l’artiste Ad Reinhardt "art is art-as-art", l'auteur vient d’ailleurs préciser qu’il se pourrait que l’art ne se définisse pas par autre chose que par lui-même. Ce sera l’occasion de découvrir ensemble les multiples définitions de ces deux notions, et de poser ainsi les bases d’une compréhension commune et partagée de ces termes.

Afin de participer à cet atelier et de recevoir le texte "The paradox of art and work: an irritating note" de Lars Bang Larsen contacter Clara Gensburger : c.gensburger@leslaboratoires.org


"Ne travaillez jamais!", un atelier de lecture et de discussion ouvert à tous! En attendant le Printemps des Laboratoires #2 (mai 2014), qui se penchera sur la thématique "art et travail", nous vous proposons de venir constituer un groupe de lecteurs qui puissent échanger et s’emparer des enjeux soulevés par cette riche problématique, au gré de séances mensuelles et avec l'appui d’un corpus de textes et d’autres matériaux de réflexion de notre choix - textes, objets, films, documents, etc. Nous pourrons débattre, entre autres, du choix que font certains artistes d’orienter leur pratique vers un travail immatériel, un traitement de l’information et un investissement des réseaux sociaux. Nous serons aussi amenés à considérer la question de la rémunération et ce qu’elle implique, examiner le cas spécifique des syndicats d’artistes, étudier la place de l’artiste, allant de l’appartenance à un système capitaliste semi-féodalisé à une position opprimée et marginale.

Les rendez-vous ont lieu tous les 2ème mardi du mois. Cet atelier de lecture est gratuit et ouvert à tous: aucune connaissance préalable n’est requise, seulement le désir de lire et de participer aux discussions!