Partager

 
 
 
 


Parfois je me tiens là
Antoine Perpère

Le bâtiment à l’angle de la rue Paul Bert et de la rue Henri Barbusse, qui accueille actuellement le Centre Médico-­­­Psycho-Pédagogique (CMPP), a été construit en 1925 sur les plans de l’architecte M. Lablaude comme établissement de Bains-Douches.

Antoine Perpère affiche sur la longueur de la corniche ­supérieure et/ou inférieure du ­bâtiment une suite de phrases poétiques portant sur les modes d’appréhension de nos existences dans le monde, la nature, la ville, nos rapports possibles aux êtres humains que nous y côtoyons.
Le texte coloré se lit en marchant le long de ces rues que nous soyons voisins, simples passants ou consultants du CMPP. Il nous procure une légère distraction du cours de nos pensées du moment, une ouverture vers d’autres modes de relation au monde et attire notre attention sur les qualités ­architecturales de ce bâtiment historique pour ­Aubervilliers.

...............................................................


Intervention dans le cadre de l'exposition
PAR QUATRE CHEMINS
Du 16 octobre au 18 décembre 2021

...............................................................


Né en 1949 à Saïgon (Vietnam), Antoine Perpère vit à Aubervilliers (France). Ancien cadre médico-social en toxicomanies (Hôpital Marmottan-Paris et Association Charonne - Paris). Commissaire d’expositions (« sous influences », la maison rouge - Fondation A. de Galbert Paris).
Artiste plasticien, travaille dans le champ de l’art, avec tout médium pertinent, autour des notions d’authenticité, du vrai et du faux, de l’anonymat, de la place du regardeur dans le rapport avec les œuvres, des origines de la créativité.