Partager

 
 
 
 


De l'ortie 
Ondine Cloez

Un texte du Regimen Sanitatis Salernitanum ou L’art de conserver la santé, ouvrage du XIIIème siècle est écrit à la main sur un muret. Il décrit en alexandrins les propriétés et vertus de l’ortie et se lit au rythme de la marche. En passant régulièrement dans cette rue, on finit par l’apprendre par cœur. Des orties ont poussé autour.

...............................................................


Intervention dans le cadre de l'exposition
PAR QUATRE CHEMINS

Accessible à toute heure du jour et de la nuit
Au 43 rue Lécuyer
Du 16 octobre au 18 décembre 2021


...............................................................


Née en 1979, Ondine Cloez commence par se former à la danse classique au Conservatoire National de ­Région de Grenoble. En 1998 elle s’installe à Bruxelles et étudie à P.A.R.T.S. pendant trois ans (direction Anne Teresa de Keersmaeker). Elle participe à la formation Ex.e.r.ce au Centre Chorégraphique National de Montpellier, en 2002, sous la direction de Mathilde Monnier. Depuis, elle est interprète auprès de plasticiens ­(Jocelyn Cottencin, Julien Chevy…), de metteurs en scène (Antoine Defoort & Halory Goerger, Grand Magasin), et surtout de chorégraphes (Laurent Pichaud, Mathilde Monnier, Rémy Héritier, Sara Manente, Jaime Llopis, Marcos Simoes, Linda Samaraweerova…).
En 2006 elle rencontre Loïc Touzé avec qui elle ­collabore pendant dix ans (9, La chance, Ô Montagne, Fanfare, Un saut désordonné).
Elle co-signe avec Michiel Reynaert et Sara Manente la vidéo Some Performances et le projet in situ Grand Tourists (2009).
En Janvier 2018 elle crée sa première pièce Vacances vacance, un monologue fait d’aller-retours entre la pensée et le corps, de voyages vers l’absence, le vide et la grâce.
En 2020 elle crée L’art de conserver la santé à partir de l’ouvrage éponyme du XIIIème siècle, et une déclinaison pour l’extérieur: La ballade des simples.

Elle est artiste en résidence aux Laboratoires ­d’Aubervilliers.

 

 

Les Laboratoires et Ondine Cloez sont soutenus par le Département de la Seine-Saint-Denis. La résidence d'Ondine Cloez est soutenue par le Centre Wallonie-Bruxelles/Paris, dans le cadre des “Hors-les-murs Constellations”.

ARF